top of page
light-blue-abstract-background-vector-894677825.jpg

Un Essai sur le Management


Fond noir, lettres au néon: Faites quelque chose de grand

Introduction : Vous trouverez ci-joint l'article «Un essai sur le management». Dans cet article, Ron parle du créateur d'objectifs et d'autres choses importantes comme les objectifs, les groupes, la gestion et la façon dont la Dianétique peut aider.


Lisez la lettre d'introduction de Max Hauri à cet article ci-dessous





Une connaissance de la Dianétique de Groupe devrait comporter une connaissance du management, de ses problèmes et performances optimales. Dans la Dianétique de Groupe, on peut voir que la meilleure organisation est celle dans laquelle tous les membres du groupe sont versés dans tous les problèmes et toutes les compétences du groupe, se spécialisant dans leurs propres contributions mais ayant connaissance des autres spécialités qui servent à créer la vie de groupe.


Dans le monde des affaires – tout au moins là où les affaires ont été prospères – il est un principe ancien et sans doute exact, disant que le management est une spécialité. Il est vrai, sans l’ombre d’un doute, que le fait de gouverner – car la Dianétique de Groupe se préoccupe du gouvernement – est un art spécialisé tout aussi technique que l’utilisation de machines complexes, et qu’il était certainement plus complexe avant l’avènement de la Dianétique de Groupe.


Le management est un domaine spécialisé


Avec notre technologie actuelle concernant les groupes, il est possible d’accomplir avec certitude de nombreuses choses qui, auparavant, n’étaient réalisées que par chance si tant est qu’elles l’étaient. Par le passé, le management n’a pas été plus codifié en ce qui concerne ses techniques que ne l’a été la psychiatrie et, sous réserve, il a presque toujours été un échec total. Les hommes étaient enclins à mesurer l’excellence du management en fonction de la quantité d’argent accumulée par une entreprise, ou en fonction de l’étendue du territoire conquis par un pays. Ce sont au mieux des points de repères approximatifs et grossiers. Tant qu’il n’existait aucune meilleure mesure, il a bien fallu les utiliser. Pour comprendre que ce ne sont pas de bonnes façons de mesurer la qualité du management, il suffit de passer en revue l’histoire des fermes, des entreprises et des nations, pour découvrir que peu d’entre elles ont duré longtemps, et que presque toutes ont connu des ennuis considérables. Le management a échoué au moins parce que «l’art» de diriger, tel qu’il était pratiqué dans le passé, demandait un travail trop dur de la part du dirigeant.


On n’a pas beaucoup de chance de pouvoir apprécier grand chose du management, de ses problèmes et de ses buts, tant qu’on n’a pas regardé de près les définitions des termes «opulence» et «expansion territoriale», et tant qu’on ne s’est pas fait une idée précise de ce que comprennent vraiment ces choses. Un manager brillant du nom de Hershey [industriel et philanthrope américain], entouré d’un personnel d’encadrement tout aussi brillant, échoua pourtant lamentablement en tant que manager pour avoir négligé la première richesse de sa société : ses hommes, avec leur fierté et leur indépendance. Son règne à la tête de la société s’acheva quand son personnel – des ingénieurs et travailleurs bien payés, bien logés, bien habillés – lui tirèrent dessus avec des balles remarquablement réelles. Le «brillant» gouvernement de l’Allemagne était à deux doigts de se récupérer toutes ses anciennes conquêtes, et cependant il n’a laissé que des ruines.


Atteindre les objectifs


Avant de pouvoir juger le management, il faut d’abord prendre en considération les buts d’une entreprise et découvrir à quel point un certain management dans une certaine entreprise a été capable de s’approcher de ces buts. Et si l’on dit que le but de l’entreprise est l’opulence, on ferait bien de comprendre ce qu’est l’opulence en elle-même. Et si ce but était censé être la conquête territoriale, il serait préférable de définir ce qu’est exactement la propriété territoriale.


Les buts ainsi que leur définition correcte sont quelque chose d’important, car ils font partie de la définition même du management. On pourrait dire que le management est la planification des moyens pour atteindre les buts, leur attribution au personnel pour exécution, et la coordination appropriée des activités au sein du groupe pour obtenir l’efficacité maximale avec un minimum d’efforts pour atteindre les buts déterminés.



L. Ron Hubbard

 

Chers amis,


«Choquez vos parents – lisez un livre!» Quel beau slogan publicitaire!

Souvent, nous associons la Scientologie presqu’uniquement à la mise au Clair et à l’audition, mais si l’on écoute bien Ron, la formation est la partie la plus importante.


La formation ne fonctionne pas sans l’audition et l’audition présuppose une formation. Si l’on se forme en tant qu’auditeur, on doit tôt ou tard recevoir de l’audition. L’un ne va pas sans l’autre.


C’est pourquoi les livres sont la porte d’entrée de la Scientologie. Si l’on n’est pas prêt à lire et à se former, on n’y arrivera pas. Sans travail, il n’y a pas de récompense.

En Scientologie et en Dianétique, les livres sont LA publicité. Ron est notre meilleur disséminateur.


La Scientologie ou la Dianétique ne sont pas faciles à expliquer. Les raisons sont nombreuses. L’une des raisons pour lesquelles c’est difficile est que, souvent et sans le vouloir, on entre dans le jugement, voire la dévalorisation, et même sans le vouloir, on met l’autre en tort. «Pourquoi moi? Ma femme en a plus besoin que moi!» ou de telles pensées peuvent facilement se mettre en travers de la route.


Une déclaration du type «tout est expliqué dans ce livre» permet de contourner ce problème. Un livre est de toute façon plus neutre, car il s’agit justement d’un livre et non d’une personne «à laquelle on doit s’attaquer». Et s’il n’est pas lu, il n’a pas fait de tort.


Créateur du but


Nous pouvons voir beaucoup de choses en Ron, du Fondateur au Commodore et du Superviseur de cours au Senior C/S Classe XII et bien d’autres choses encore. Mais en réalité, il est le créateur du but, il a postulé et rêvé le but. Il est la source du but.

C’est un chapeau très important qui dure au-delà de la mort. Ce n’est pas mon chapeau, ni le vôtre. Il est très important que nous mettions ce chapeau sur la tête de Ron et que nous nous assurions qu’il est et reste le sien. Nous ne devons pas lui disputer ce chapeau, car c’est dangereux! Il est la source.


Le sujet est énorme et je pourrais écrire beaucoup de choses à ce sujet. Il est important de comprendre que nous devons aider Ron à porter son chapeau en faisant connaître ses livres.


Nous investissons beaucoup de temps et d’énergie pour que les livres de Ron soient imprimés et disponibles à la vente. Nous les mettons également gratuitement à disposition en ligne. Nous proposons les livres à un prix avantageux.


Ron l’explique bien mieux que nous tous. Et il ne met personne dans son tort.


Comme je l’ai écrit, le travail d’impression des livres est fait, je serai heureux si vous pouviez de temps en temps donner, offrir ou vendre un livre à quelqu’un; le vendre ou l’offrir, les deux sont possibles. La lecture à haute voix est aussi une possibilité.


Le livre Evolution d’une science a été écrit à l’époque par Ron en tant qu’article promotionnel pour le livre La Dianétique: La Science Moderne de la Santé Mentale et si vous l’offrez à quelqu’un, nous serions heureux de vous le donner gratuitement. Nous en avons beaucoup en stock.


Meilleures amitiés.

Max Hauri

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page